Grand Paris – Découvrez le projet villiérain

Grand Paris Express

Le projet

LE PROJET DU SIÈCLE

Plus grand projet d’aménagement urbain d’Europe mené par la Société du Grand Paris, il vise à renforcer l’attractivité sociale et économique de l’Île-de-France parmi les métropoles européennes.

Avec le nouveau métro, le Grand Paris s’appuie sur un réseau de transports publics d’envergure (200km de voies, 68 gares) qui réinventera le quotidien des quelques 2 millions de voyageurs franciliens chaque jour. La prolongation de deux lignes du réseau existant et la création de quatre nouvelles lignes de métro automatique permettront de relier les grands pôles économiques de la région et de contribuer activement au développement local.

Ce projet vise à transformer l’agglomération parisienne en une métropole mondiale et européenne du 21e siècle, le but étant de :

  • Réduire les déséquilibres sociaux et territoriaux,
  • Construire un territoire économiquement fort et innovant,
  • Redynamiser et améliorer le cadre de vie des habitants franciliens.

Pour garantir le développement local autour de ce nouveau réseau, l’État s’est engagé auprès de Villiers au travers du Contrat de Développement Territorial (CDT) “Boucles de la Marne”.
Ce contrat vise à créer une dynamique économique et acte les projets d’aménagement dont la ZAC Marne Europe autour de la gare Bry-Villiers-Champigny.

Qui sont les acteurs ?

Institutionnels : l’État, la Région, les collectivités territoriales, l’établissement publique territorial Paris Est Marne & Bois, la Métropole du Grand Paris…
Économiques : la Chambres de Commerce et d’Industrie, l’Agence Régionale de Développement…
Transports : la SGP, RATP, Île-de-France Mobilités, la SNCF…

La Société du Grand Paris (SGP) : chargée de la maîtrise d’ouvrage du nouveau métro, la SGP est un établissement public entièrement controlé par l’État.

Ses objectifs :

  • La réalisation du nouveau métro,
  • Aménager les gares et acquérir les matériels roulants.

La Métropole du Grand Paris (MGP) : la MGP est la structure de gouvernance du Grand Paris, c’est une intercommunalité qui regroupe la ville de Paris et 130 communes et s’étend sur six départements.

Ses compétences :
la Métropole du Grand Paris exerce de plein droit, en lieu et place de ses communes membres, des compétences en matière :

  • d’aménagement de l’espace métropolitain ;
  • de développement et d’aménagement économique, social et culturel ;
  • de politique locale de l’habitat ;
  • de protection et de mise en valeur de l’environnement et de politique du cadre de vie ;
  • de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI).

L’Établissement Public Territorial Paris Est Marne & Bois :

Ses compétences :

  • Aménagement ;
  • Déchets et environnement ;
  • Eau et assainissement ;
  • Plan Climat Air Énergie Territorial ;
  • Plan Local d’Urbanisme Intercommunal ;
  • Politique de la ville ;
  • Équipement culturels et sportifs ;
  • Action sociale.
Les travaux

Depuis l’accident du tunnel du Mont-Blanc du 24 mars 1999, des ouvrages de service et de sécurité sont obligatoires tous les 800 mètres. Ces puits sont des éléments essentiels à plusieurs titres. Ils sont conçus pour assurer la ventilation du tunnel, son désenfumage et pour permettre l’accès des pompiers.

À Villiers, en plus de la gare Bry-Villiers-Champigny et de l’Installation Terminale Embranchée (évacuation des déblais par voie ferrée), 4 ouvrages de ce type sont nécessaires au bon fonctionnement du tunnel.

GARE Bry-Villiers-Champigny

Ouvrage Mozart

Ouvrage Sentier des Marins

Ouvrage Général Leclerc

Ouvrage Henry Dunant

Installation Terminale Embranchée

 

RÉDUIRE LES NUISANCES

Ce projet du siècle génère, inévitablement, des nuisances pour les riverains proches des ouvrages. La municipalité de Villiers-sur-Marne est très attentive à ces nuisances. Sa priorité : demeurer à l’écoute des riverains et veiller au bon respect des engagements pris par la Société du Grand Paris dans ce domaine. La SGP a en effet produit des documents contractuels très précis pour les entreprises retenues sur les marchés. Ils concernent les mesures anti-bruit, anti-poussière, la circulation des camions, la gestion des déchets sur les chantiers… Chaque instance de pilotage est l’occasion de rappeler les mesures engagées et le maintien de la qualité de vie autour de ces chantiers malgré les aléas et impératifs sécuritaires du projet.

> Limiter le traffic des camions
À Villiers, face à l’augmentation prévisible de la circulation des camions de chantier, la SGP et la Ville ont décidé l’installation d’un terminal embranché (ITE) sur la voie ferrée (au niveau du pont de la RD10). Il permettra de transporter les déblais par voie de chemin de fer dès le mois d’avril 2019. Autre initiative afin d’optimiser le flux routier en ville : le raccordement direct du chantier vers l’autoroute A4. Les engins empruntent ainsi une piste tracée à travers la ZAC Marne Europe jusqu’à une entrée d’autoroute spécifique dans l’axe Paris-province.

 

La Gare

La Gare en images

L’emplacement de la gare, choisi avec les communes de Bry-sur-Marne, Villiers-sur-Marne et Champigny-sur-Marne, favorise la création d’un nouveau pôle multimodal d’envergure offrant des correspondances avec la future gare d’interconnexion du RER E/Transilien ligne P, le projet Altival et un réseau de bus réadapté.

La gare est conçue par l’agence d’architecture Richez & Associés.

Thomas Richez nous explique la création de cette future gare

Emploi

 

Emploi : de nouvelles opportunités !

La conception et la réalisation du Grand Paris Express a une traduction immédiate en termes d’emplois : 15 000 emplois directs par an pendant toute la durée des travaux dont 2/3 dans l’industrie de la construction et 1/3 pour la réalisation des matériels roulants.

Le chantier du Grand Paris Express est donc l’occasion pour la Société du Grand Paris de jouer un rôle en matière d’insertion professionnelle. Ses marchés intègrent des clauses sociales d’insertion qui stipulent que des heures de travail (en général 5 %) sont réservées à des personnes éloignées de l’emploi (allocataires du RSA ou personnes en difficulté d’insertion professionnelle). Les entreprises peuvent recruter des jeunes en alternance, embaucher en direct ou travailler avec des structures d’insertion.

Les entreprises s’engagent sur un volume d’heures et ce parcours peut intégrer une phase de formation. Pour la ligne 15 Sud, ces heures d’insertion représentent près de 1,3 million d’heures, soit l’équivalent de 700 emplois à temps plein.

La Société du Grand Paris travaille de manière étroite avec les collectivités et les acteurs des territoires pour mener des actions de formation, de recrutement et des séances d’information. Une convention régionale emploi-formation, signée le 22 janvier 2015, a pour but d’optimiser les dispositifs existants pour répondre aux besoins en compétences du Grand Paris Express.

De nouvelles opportunités pour les villiérains

Pour creuser le tunnel de la ligne 15 Sud (sur le tronçon allant de Noisy-le-Grand à Champigny-sur-Marne) et bientôt bâtir la gare de Bry-Villiers-Champigny, les entreprises retenues par la Société du Grand Paris vont devoir embaucher. L’opportunité pour les Villiérains de se former aux métiers des travaux publics et de décrocher un emploi avec le soutien de la ville.

Les tout premiers travaux de tunnel sur la Ligne 15 Sud ont débuté entre Noisy-Champs et Bry-Villiers-Champigny ! Sur ce tronçon, le marché de la réalisation du tunnel foré a été confié au groupement Alliance par la Société du Grand Paris (SGP), le 5 octobre 2016. Alliance se compose principalement de NGE Génie Civil SAS et de l’un des leaders français du secteur, Demathieu Bard Construction, qui ne disposent pas aujourd’hui dans leur effectif de l’ensemble de la main d’oeuvre nécessaire à la réalisation de ce chantier de longue haleine.

Bonne nouvelle, donc : leur arrivée va générer environ 200 emplois sur la durée de ce seul chantier (50 mois). Une opportunité qui conforte ainsi les actions et la politique de la municipalité de Villiers menée dans le cadre du contrat de développement territorial (CDT) des boucles de la Marne.

Depuis la signature avec l’État, en 2015, de cette convention définissant les grands projets de territoire élaborés sur le Grand Paris, la ville a aussi accompagné les entreprises locales, pour les positionner sur les marchés du Grand Paris Express (GPE). Et voici que ce travail porte ses fruits.

La SGP soucieuse de garantir ce volet “responsabilité sociétale” de son engagement a proposé de faire piloter au niveau des collectivités, donc au plus prêts du terrain, le dispositif de gestion des clauses sociales et de l’accès des TPE/PME à ses aux marchés. Une convention.

Des emplois et des formations qualifiantes

Des sessions de formations seront rapidement mises en place par les entreprises en partenariat avec la municipalité. Une chance à saisir rapidement, pour faire partie des centaines de personnes qui travailleront quotidiennement sur le tunnel foré jusqu’en 2021. Sur ce chantier, les équipes seront constituées d’environ un quart d’ingénieurs, et de trois quarts d’ouvriers spécialisés dans les travaux publics : conducteurs d’engins, opérateurs tunnelier, mécaniciens de chantier, mineurs boiseur, etc. Des métiers porteurs et plus que jamais accessibles.

Bilan très positif pour Villiers en 2018

20% de l’ensemble des candidats étaient villiérains (598 sur l’ensemble du territoire) dont 76 directement orientés par l’Espace Emploi de la ville. Au final, 79 offres ont été pourvues sur ces clauses d’insertion : 13 opérateurs tunneliers, 30 hommes trafic, 27 agents de base de vie, 6 ouvriers de Travaux Publics, 2 gestionnaires de déblais et 1 blanchisseur. Ce sont donc 24 villiérains qui ont été embauchés soit 32,5 % de l’ensemble des postes pourvus. Les communes et la Société du Grand Paris ont fait du développement de l’emploi local un véritable objectif. Une convention (la première du genre) avait été signée avec le territoire Paris Est Marne & Bois (EPT) dans ce but. La SGP a octroyé au territoire une subvention de 60 000 € par an en demandant à ce que l’on dédie un minimum de 5 % des heures de travail aux personnes en insertion.

Un objectif annuel de 60 000 heures avait été fixé lors de la convention : en 2018, le nombre d’heures de travail réalisées a été de 84 616 !

Le Grand Paris recrute

Retrouvez toutes les offres d’emploi pour le Grand Paris !

Consulter

Contacts

Wilson Cadignan, agent de proximité (Ouvrages Mozart, Sentier des Marins, Henry Dunant, Général Leclerc).
Tél. : 07 62 02 02 64 // contact.societedugrandparis.fr

Abdelhakim Chérifi, agent de proximité (ouvrages Gare BVC et ITE).
Tél. : 07 76 70 39 62 // contact.societedugrandparis.fr

Leurs missions :

  • Aller à la rencontre des riverains, usagers et commerçants pour les informer de l’avancée de travaux.
  • Apporter des réponses aux questions posées et orienter vers le bon interlocuteur selon la thématique abordée.
  • Assurer des permanences sur site, par téléphone et par mail.
  • Veiller au respect des règles de bonne tenue des chantiers (propreté, respect des horaires de chantier, supports d’information…).
  • Participer aux réunions publiques et de chantier.
  • Assurer la remontée d’information vers la Société du Grand Paris.

Marne Europe

Balcon sur Paris

MARNE EUROPE, UN BALCON SUR PARIS

Le projet « Balcon sur Paris » porté par la Compagnie de Phalsbourg et dessiné entre autres par l’architecte japonais Kengo Kuma est l’un des 2 projets phares parmi les 51 retenus dans le cadre de l’appel à projet « Inventons la Métropole ».

« Balcon sur Paris » apporte à Marne Europe une expression urbaine forte et différenciante. Le Palais des Congrès en sera l’un des marqueurs identitaires. Avec 63 000 m3 de bois, l’éco construction est au coeur du projet pour faire de Marne Europe le premier quartier bas-carbone de belle hauteur en bois d’Europe.

Marne Europe, écho de la ville durable et désirable

En lien avec les autres quartiers de Villiers

Rappelant ainsi l’identité du territoire et de ses bords de Marne, le projet urbain est particulièrement attentif aux échanges pour que le quartier soit chaleureux, vivant, fédérateur et où il fera bon vivre.

Toutes les innovations et savoir-faire en matière de biodiversité, de qualité de vie, de performances énergétiques et environnementales, mais aussi de Smart-Building seront déployés pour que Marne Europe soit l’écho de la ville durable appelée par la ville de Villiers-sur-Marne et EpaMarne.

Balcon sur Paris intègre harmonieusement le jardin métropolitain conçu par l’Atelier Ruelle, maîtrise d’oeuvre urbaine de Marne Europe. Pièce urbaine polymorphe entre ciel et terre, il est pensé à l’échelle du piéton, dans une logique d’effervescence et d’expérience sensible de l’espace public.

Jeudi 14 mars 2019, à l’occasion du MIPIM, Laurent Girometti, directeur général EpaMarne-EpaFrance et Philippe Journo, président de la Compagnie de Phalsbourg, en présence de Jacques Alain Bénisti, ont signé le protocole de développement du projet Balcon sur Paris, lauréat de la première édition du concours Inventons la Métropole du Grand Paris (IMGP1), sur le quartier Marne Europe à Villiers-sur-Marne. Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, présent lors de la signature, a salué ce lancement, augurant la naissance d’un hub économique majeur à l’est de Paris.

EpaMarne, Villiers-sur-Marne et l’équipe de Balcon sur Paris sont entrés en phase opérationnelle du projet pour réaliser concomitamment 12 lots à partir de la livraison de la station Bry-Villiers-Champigny de la ligne 15 Sud attendue pour 2025.

UNE VISION ARCHITECTURALE EXCEPTIONNELLE

Pour réaliser ce projet majoritairement en bois, des architectes de talent et de renom aux écritures architecturales complémentaires, spécialisés dans la structure haute en bois, ont été mobilisés avec en première ligne Kengo Kuma (concepteur du future stade olympique de Tokyo) et Stefano Boeri et ses forêts verticales. Ensemble, en faisant preuve d’audace et de créativité tant dans la forme que dans le fonctionnement de leurs bâtiments, ils partagent une vision commune de la ville de demain. Ils sont associés à James Corner Field Operations et Paul Arène, qui signent des interventions paysagères extrêmement qualitatives.

UN DES SITES LE MIEUX DESSERVI DE TOUTE LA MÉTROPOLE

Avec l’ouverture de la station du nouveau métro Grand Paris Express, quatre lignes de transports en commun accompagnées d’un système de circulations douces s’y arrêteront : ligne 15 sud, RER E, ligne P, réseau Altival ainsi que de nombreuses lignes d’autobus.

Futur pôle économique compétitif avec 3 000 emplois directement générés par le projet

Avec son Hub multimodal exceptionnel conjugué à la très bonne accessibilité routière (A4), Marne Europe sera l’un des sites les mieux desservis de la Métropole, à mi-chemin des aéroports d’Orly et de Roissy, de Disney et du cœur de Paris. Cette formidable accessibilité représente pour la ville une opportunité décisive en matière de développement économique. Elle offre de nouvelles perspectives en termes de bassin d’emplois et d’attractivité des talents. Marne Europe offrira de multiples avantages concurrentiels et un niveau de performance élevée aux entreprises, notamment pour ce qui est du coût global d’implantation.

 

UN MARQUEUR MÉTROPOLITAIN

Marne Europe sera doté d’équipements d’exception porteurs de nouvelles synergies dans le domaine du travail, de la culture, du logement, du commerce et de la mobilité.

Depuis la place de la gare jusqu’au point le plus haut du site, la destination Palais des Congrès, le jardin métropolitain sera ponctué de terrasses, de restaurants qui accompagnent le parcours du visiteur, de l’habitant et des utilisateurs de bureaux et contribuent à rendre cet axe vivant et chaleureux, faisant écho à l’esprit « guinguette » des bords de Marne.

Par leur architecture puissante, audacieuse et innovante, le pôle Métro/RER et le Palais des Congrès marquent l’ambition de Marne Europe.

Le projet sera partagé par tous !

Dans la continuité des principes de co-conception, l’information et la consultation nourriront également le projet. EPAMARNE, Villiers-sur-Marne et les équipes de « Balcon sur Paris », souhaitent mettre en place une phase de dialogue avec les habitants. Les modalités d’organisation d’ « Inventons la Métropole » obligeaient au droit de réserve sur ce projet. Maintenant que les résultats sont publiés, peut s’ouvrir une phase d’échange avec les Villierains dès la phase chantier et ainsi permettre aux habitants de s’emparer de ce nouveau morceau de ville et d’en connaître les grandes étapes de construction.

 

LE PLUS GRAND QUARTIER EN BOIS D’EUROPE

Avec 60% de sa surface réalisée en bois (63 000 m3), l’éco construction est au coeur du projet pour faire de Marne Europe le premier quartier bas-carbone de belle hauteur en bois d’Europe.

LIEU DE VIE INCONTOURNABLE

L’expérience urbaine est au centre de la programmation, pour en faire un quartier séduisant, agréable, novateur et effervescent. Le groupement porté par Compagnie de Phalsbourg propose au sein de Marne Europe une programmation équilibrée sur un peu plus de 126 000 m² de surface de plancher (80% de la ZAC), soit environ :

17 500 m2
Complexe d’hôtellerie premium de 200 chambres (3 et 4 étoiles)
Palais des congrès avec auditorium modulable de 250 à 2 100 places
Cinéma multiplex (8 à 10 salles)

34 000 m2
de bureaux, dont des espaces tertiaires de nouvelle génération, du co-working…

900 logements
en accession, locatifs, haut de gamme et pour tous, modulables et évolutifs, résidences étudiantes et inter-générationnelles.

15 000 m2
de commerces et services (conciergerie numérique, des objets connectés pour la maîtrise des consommations d’énergie et la sécurisation des logements…)

3 650 m2
d’activités dédiées à l’artisanat et au design, une pépinière d’entreprises…

2 ha
de jardin métropolitain au cœur du quartier

INTERVIEW DE PHILIPPE JOURNO
PDG de la Compagnie de Phalsbourg, groupement lauréat du concours “Inventons la Métropole du Grand Paris”

MARNE EUROPE DU RÊVE À LA RÉALITÉ

Livrée en 2023, la mise en service de la gare a été décalée à 2025. L’ensemble des acteurs ont du s’adapter à ce nouveau planning (communiqué de presse décalage). Voici les étapes clés.

Fin 2017 – Proclamation du lauréat (groupement d’architectes, urbanistes, promoteurs, investisseurs, etc.) et contractualisation.
2019 – Signature du protocole
2023 – Premiers chantiers
2025 – Mise en service de la ligne 15 Sud et de la gare Bry-Villiers-Champigny et livraison de la première phase de Balcon sur Paris
2026 – Livraison du Palais des Congrès
2027 – Livraison du quartier dans son intégralité

(MàJ : 22/07/19)

Inventons la Métropole

Inventons la Métropole du Grand Paris

La Métropole du Grand Paris, 1e métropole française, forte de ses 7 millions d’habitants et de son attractivité entrepreneuriale, souhaite valoriser des grands projets urbains pour favoriser son rayonnement international et mettre en valeur le potentiel et le dynamisme des territoires. Elle a ainsi lancé en février 2016 son appel à projets “Inventons la métropole” pour mettre sur le devant de la scène une génération de modèles urbains innovants.

La commune de Villiers-sur-Marne et l’Établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée, EPAMARNE, aménageur et développeur, travaillent dans le cadre d’un partenariat resserré à la création du futur quartier Marne-Europe, qui émergera autour de la station du Grand Paris Express « Bry-Villiers-Champigny ».

L’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » représente un formidable accélérateur de développement de ce futur quartier, pour y bâtir une ville inventive, audacieuse et sensuelle, appelée à devenir un des pôles majeurs du Grand Paris. La qualité des candidatures reçues démontre la forte attraction que Marne-Europe exerce déjà sur les énergies, les talents et la créativité des acteurs majeurs de la fabrique de la ville.

 

En savoir plus

Posez vos questions via le formulaire de contact

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×